Les cotes, comment ça marche ?

Explications sur les cotations aux paris

La cote (et non la "côte") est l'essence même du pari sportif. Nous expliquons ici son principe de fonctionnement et ses différentes variations.

Principe d'une cote

La cote d'un événement sportif est un nombre qui définit à la fois votre gain potentiel et vos chances de l'emporter. Elle est calculée par l'opérateur de pari en ligne en fonction de multiples critères.

Exemple de cote au football

Votre mise x cote = votre gain potentiel

Lorsque vous multipliez votre mise à la cote choisie, vous obtenez le montant que vous remporterez si votre pronostic est correct. Ainsi, plus la cote est élevée et plus vous pouvez gagner d'argent. Analysons un cas concret avec cette confrontation PSG - Montpellier qui a eu lieu en mars 2013. Avec une mise de 10 euros sur le résultat final, vous pouvez espérer les rapports suivants (relevés chez Betclic) :

  • Vous misez sur une victoire du PSG : Si ce dernier remporte effectivement le match, vous empochez 10 x 1.45 = 14,5 euros. En déduisant votre mise, votre bénéfice est donc de 4 euros et cinquante centimes.
  • Vous jouez le match nul : Dans ce cas, vous touchez 10 x 3.60 = 36 euros, soit 26 euros de bénéfice.
  • Vous tentez la victoire des visiteurs : Là, vous pourrez encaisser 10 x 7 = 70 euros, avec 60 euros de bénéfice.

Parier sur Montpellier vous rapporte donc bien plus d'argent que de jouer sur la favori parisien mais il s'agit d'un choix risqué...

La cote, un indice de probabilité

La cote représente aussi la probabilité d'un événement : plus la cote est élevée et plus le résultat est improbable. Dans notre exemple, le club de Montpellier n'est pas du tout favori et la cote associée à sa victoire est donc assez haute.

Vous pouvez d'ailleurs facilement convertir la cote en pourcentage en effectuant l'opération (1/cote) x 100. Par exemple, avec la cote de 1,45, le calcul vous donne (1 / 1.45) x 100 = 69%. Le site de pari estime donc que le PSG a 69% de chances de gagner la partie. Notez que si vous ajoutez les valeurs en pourcentage des 3 résultats, le total dépasse toujours 100% car il faut prendre en compte la marge bénéficiaire du site.

Cotes minimales et maximales

En théorie, la cote minimale (qui engendre un gain minimal) sur un site de pari en France est de 1.01. Une cotation aussi faible indique que le résultat en question est quasi certain. On peut trouver par exemple ce genre de cote sur le résultat final lorsqu'un joueur de tennis au sommet (comme Rafael Nadal ou Novak Djokovic) affronte un adversaire mal classé. Une telle cote peut aussi apparaître pour le résultat final lors des paris en direct, si par exemple le PSG mène 4 à zéro en seconde mi-temps. Mais attention, l'opérateur peut suspendre ce type de pari lorsque l'issue de la rencontre est certaine (la victoire du PSG dans notre exemple). C'est le cas si le club parisien mène toujours 4 à zéro à la 89ème minute.

Remarquez qu'il peut être judicieux de jouer sur des cotes très basses lorsque vous désirez assurer le coup dans le cadre de certains bonus offerts à l'inscription.

Exemple de cote haute chez Bwin

A l'opposé, il n'y a pas de limite théorique pour les cotes maximales. Sur les sites agrées par l'ARJEL, les cotes les plus hautes que nous avons repérées sont chez Bwin. Par exemple, vous trouverez souvent une cote à 5000 en football associée à un triplé (3 buts marqués durant le match) d'un joueur défensif. Ce genre de résultat n'a bien entendu qu'une infime probabilité de se réaliser.

Cotes fixes ou mutuelles

Une cote peut être calculée par un opérateur de deux manières très différentes.

Les cotes fixes :

Le terme "fixe" ne signifie pas que la cote d'un événement n'évolue jamais. Il veut dire que que c'est la cote affichée au moment de l'enregistrement de votre partie qui sera utilisée pour déterminer votre gain si votre pronostic s'avère juste.

Une cote fixe est calculée par des traders qui se basent sur de multiples critères sportifs (classement actuel du joueur ou équipe, derniers résultats, match à domicile ou à l'extérieur etc...). Elle peut évoluer dans le temps en fonction des dernières nouvelles à propos des équipes ou joueurs en opposition. Avec notre exemple de PSG - Montpellier, si un attaquant vedette du PSG se blesse à l'entraînement et est annoncé forfait la veille du match, la cote du PSG peut alors être plus élevée que les jours précédents.

La cote fluctue aussi en fonction de la répartition des paris enregistrés par l'ensemble des joueurs sur le match en question. Par exemple, si de très nombreux parieurs ont misé sur le PSG quelques jours avant la rencontre, l'opérateur va baisser la cote des parisiens.

D'un point de vue commercial, un site de pari qui arbore des cotes fixes va gagner plus d'argent si la majorité des joueurs perdent. On dit souvent dans ce cas que le parieur joue contre le bookmaker. En 2016, notez que tous les sites de paris sportifs légaux ont adopté le principe des cotes fixes.

Les cotes mutuelles :

Ce principe est surtout appliqué dans les courses hippiques mais des opérateurs comme France-Pari et Joa Sport ont tenté d'appliquer des cotes mutuelles à leur début puis ont finalement abandonné ce système.

La cote mutuelle est uniquement calculée à partir du volume de paris placés par tous les joueurs. Et c'est la cote finale juste avant le début du match qui est prise en compte pour déterminer vos gains. En conséquence, la cotation affichée lors de l'enregistrement de votre mise est purement indicative et vous découvrez la cote réelle (et aussi le montant de vos gains) qu'après la fin du match. Cet aspect a rebuté de nombreux parieurs et ce mécontentement a probablement poussé France-Pari et Joaonline à finalement basculer vers le système à cote fixe.

Mais au niveau commercial, ce principe est plus "sain" car l'opérateur n'a aucun intérêt à espérer que vos pronostics soient faux. Il redistribue l'ensemble des mises placées aux joueurs gagnants et prélève juste une commission sur le montant total des mises.

Chercher les meilleures cotes pour gagner plus

Tous les opérateurs ne proposent pas exactement les même cotes pour un événement donné. Lorsque vous souhaitez parier sur un événement précis, vous avez tout intérêt à comparer les cotes des bookmakers afin de dénicher celle qui est la plus haute. Dans notre dossier sur les cotes en Ligue 1, vous verrez ainsi que certains opérateurs ont tendance à être plus avantageux que d'autres pour ce championnat.