Winamax 1er sur les cotes

L'institut de sondage Odoxa vient de publier une nouvelle étude sur le niveau des cotes des sites de paris sportifs. Sans surprise, c'est (encore) Winamax qui arrive sur la première marche du podium.

Winamax en tête, suivi d'Unibet et Zebet

Odoxa est une jeune société dont les dirigeants interviennent souvent à la télévision pour décrypter l'actualité économique et politique. Cette entreprise a dévoilé le 13 septembre dernier une étude sur les paris sportifs dont une grande partie s'intéresse de près au niveau des cotes sur le marché français. Odoxa a ainsi relevé les cotes des différents bookmakers pour plus de 7000 rencontres sportives, entre le 1er janvier et le 31 août 2016.

Rappelons qu'une cote définit le gain potentiel d'un pari et il s'agit donc d'un élément déterminant aux yeux des parieurs.

C'est Winamax qui sort vainqueur de ce comparatif puisqu'il a délivré les cotes les plus hautes pour 69% des événements sportifs mesurés. Les sites Unibet (44%) et Zebet (40%) complètent le podium tandis que Netbet (9%) et Francepari (5%) arrivent en queue de peloton.

Position Site %
1 Logo Winamax 69%
2 Logo Unibet 44%
3 Logo Zebet 40%
4 Logo Betclic 26%
5 Logo Pmu 17%
6 Logo Bwin 12%
7 Logo Parions sport 10%
8 Logo Netbet 9%
9 Logo Francepari 5%

Notez que le total des pourcentages dépasse 100 car il n'est pas rare que plusieurs sites proposent la cote la plus élevée pour un événement donné.

Odoxa avait publié deux enquêtes similaires en août 2015 et avril 2016 et le trio de tête était identique ce qui montre que leur domination s'est installée durablement. Cette étude de grande ampleur vient confirmer la tendance observée dans notre comparatif des cotes 2014, qui accordait déjà la médaille d'or à Winamax.

Une suprématie dans les quatre sports majeurs

L'analyse a porté sur un large échantillon de 7321 matchs répartis dans les sports et compétitions les plus populaires chez les parieurs :

  • 1511 matchs de football : Ligue 1, Ligue 2, Premier League, Ligue des champions... sans oublier l'Euro 2016.
  • 1194 matchs de basket : Pro A, NBA, Euroligue et des matchs des Jeux Olympiques de Rio.
  • 159 matchs de rugby : Top 14, tournoi des 6 nations, Champions cup.
  • 4457 matchs de tennis : Tournois ATP et WTA, des matchs des JO 2016.

Odoxa a détaillé les résultats par sport et Winamax reste le plus compétitif dans chacune des 4 disciplines, avec notamment un score de 74% pour le football.

Malheureusement, le rapport ne précise pas quels types de pari ont été analysés (résultat du match, score final...) ce qui biaise un peu le résultat global. De plus, on peut s'étonner de voir que plus de la moitié des matchs scrutés portent sur le tennis, alors que le football concentre environ 60% des mises en 2016 d'après l'ARJEL. Enfin, seuls les enjeux en avant-match ont à priori été intégrés par l'institut alors que la comparaison des cotes en live (durant les matchs) pourrait apporter un éclairage complémentaire.

En tous cas, cette enquête confirme que les sites les plus populaires en France (Betclic et Pmu) ne sont pas forcément les plus compétitifs au niveau des cotes. Cette lacune étant désormais officiellement démontrée chez ces deux opérateurs, peut-on espérer un prochain sursaut de leur part dans ce secteur clé ?