Comment fonctionnent les bonus des sites de pari ?

Types de bonus

Tous les sites de paris sportifs proposent des bonus à leurs nouveaux clients avec des intitulés plus ou moins clairs : premier pari remboursé, 100 € offerts, 100 € de freebets etc.

Derrière ces accroches commerciales se cachent des primes de différents types et qui sont toujours liés à des conditions d'utilisation plus ou moins contraignantes. Cet article vous décrypte le fonctionnement de ces offres de bienvenue et vous pourrez ensuite faire sereinement votre choix dans notre comparatif des bonus.

C'est quoi un bonus ?

Les opérateurs offrent souvent des bonus aux parieurs, lors de l'ouverture d'un compte mais également de façon périodique pour fidéliser leurs clients. Dans tous les cas, un bonus est un crédit de jeu offert par le bookmaker qui vous permet de parier "gratuitement", mais son mode de fonctionnement peut différer d'un site à un autre. On peut distinguer sur le marché français 3 types de bonus :

Le bonus en cash : le top !

C'est clairement le genre de crédit le plus avantageux car il est versé sur le solde de votre compte joueur, et fonctionne comme un crédit de jeu classique que vous obtenez après un dépôt d'argent. En conséquence, vous pouvez en disposer librement : le jouer sans limite de temps sur le sport de votre choix ou le retirer sur votre compte bancaire par virement. Les opérateurs le nomment parfois "bonus retirable" ou en "argent réel".

Le bonus à rejouer : intéressant mais gare aux conditions

Cette gratification est également ajoutée sur le solde de votre compte joueur mais ne peut pas être encaissée immédiatement sur votre compte en banque. Vous devez impérativement miser ce crédit et ensuite vous pourrez récupérer vos gains par virement dans leur intégralité si votre pari est juste. De plus, le bookmaker peut imposer des conditions plus contraignantes : vous obliger à miser ce bonus avec une cote minimale (ce ce qui vous empêche de faire un pari "safe") ou vous imposer de le rejouer plusieurs avant de pouvoir l'encaisser.

Le freebet (ou pari gratuit) : le moins rentable

Ce modèle de bonus a été d'abord inauguré par Unibet puis s'est progressivement répandu chez beaucoup de bookmakers. Contrairement aux deux styles de bonus précédents, ce crédit de jeu n'est pas ajouté à votre solde de jeu principal mais sur un compte séparé dédié aux freebets. Quel que soit l'opérateur, un pari gratuit n'est pas directement retirable et présente en plus un défaut majeur : lorsque vous misez avec ce genre de bonus, vous ne percevez que le gain net de votre pari en cas de succès. Par exemple, si vous engagez un freebet de 10 € sur une cote à 3, vous ne touchez que (10 € x 3) - 10 € soit 20 €, au lieu de 30 € avec un crédit de jeu classique !

De plus, avec certains sites de pari comme Bwin et Betstars, d'autres limitations sont au programme : chaque freebet est associé à une date limite d'utilisation (7 jours seulement par exemple ) et il est parfois impossible d'utiliser un freebet en plusieurs fois. Néanmoins, lorsque vous recevez un freebet sans contrepartie (ni dépôt ou pari payant préalable) via les réseaux sociaux par exemple, cela reste très appréciable !

Voyons maintenant quelles sont les principales formules de bonus de bienvenue adoptées par les opérateurs, avec nos explications détaillées.

Le 1er pari remboursé si perdu

Ce type de bonus à l'inscription très populaire reste encore le plus répandu sur le marché français en 2020.

Comment ça marche ?

  • Vous créez un compte joueur sur le site.
  • Vous effectuez un dépôt d'argent à l'aide de l'un des moyens de paiement disponibles.
  • Vous placez un premier pari payant sur le sport de votre choix.
  • Si votre pari est gagnant, vous n'avez droit à aucun bonus mais vous touchez une somme égale à votre mise multipliée par la cote sélectionnée. Vous pouvez ensuite retirer vos gains par virement si vous le souhaitez.
  • S'il est perdant, l'opérateur vous reverse la somme perdue sous forme de bonus. Ce montant remboursé est plafonné par une valeur précisée par le bookmaker (100 € le plus souvent).

Ses avantages :

  • Il s'agit d'une offre simple à comprendre et généralement efficace.
  • Le plus souvent, tous les types de paris standards sont éligibles à l'offre (simples, combinés, pré-match ou en direct).
  • S'il s'agit d'un bonus en cash, votre première partie est vraiment sans risque et c'est donc l'occasion idéale de tenter une cote assez élevée.

Ses éventuelles limites :

  • Les restrictions liées au type de bonus : si l'opérateur vous restitue votre mise sous forme de crédits à rejouer impérativement ou des freebets, il ne s'agit pas vraiment d'un réel remboursement. Dans ce cas, il serait plus juste de le considérer comme un lot de consolation.
  • Une versement en 2 parties : de plus en plus souvent, l'opérateur réalise le remboursement en 2 fois. Vous en recevez une 1ère partie juste après le match (50% de la mise perdue par exemple) puis vous touchez la partie restante lorsque votre compte joueur a été définitivement validé. Pour rappel, votre compte est "validé" (ou "activé") lorsque vous avez envoyé vos documents justificatifs à l'opérateur puis saisi sur le site votre code d'activation reçu par courrier.
  • Un remboursement partiel : par défaut, un remboursement de la mise perdue suppose que vous récupérez un crédit dont le montant est égal au montant misé. Mais certains sites peuvent vous proposer un remboursement inférieur à 100% du montant parié. En 2019, Parions Sport vous remboursait ainsi 80% du montant perdu au lieu de 100% pendants plusieurs mois.
  • Une cote minimale exigée : votre 1er pari est éligible au remboursement qu'à condition que votre enjeu soit enregistré sur une cote d'une valeur minimale spécifiée dans le règlement (entre 1,4 et 2,00 en général). Cette limitation vise à vous empêcher de parier sur un événement trop prévisible.
  • Le remboursement n'est pas toujours automatique : dans de rares cas, vous devez réclamer à l'opérateur votre dû par mail. C'est parfois le cas avec la prime de Netbet.

La meilleure offre en pari remboursé si perdu :

Winamax Jusqu'à 100 € remboursés
Type de bonus : Cash
Voir l'offre Plus d'infos

Le 1er pari remboursé (gagné ou perdu)

Il s'agit d'une variante de la formule précédente : votre tout premier pari payant est remboursé par l'opérateur, quel que soit le résultat de cet enjeu.

Comment ça marche ?

  • Vous vous inscrivez sur le site.
  • Vous versez de l'argent sur votre compte joueur.
  • Vous enregistrez un premier pari payant.
  • Le bookmaker vous attribue un crédit de jeu complémentaire du même montant, que ce 1er pari soit gagnant ou perdant.

Ses avantages :

  • Vous recevez un bonus même après un pari gagnant. Il est donc possible de cumuler vos gains directs et un bonus.

Ses éventuels inconvénients :

  • On peut retrouver les même restrictions qu'avec le pari remboursé si perdu (cote minimale, bonus à rejouer ou en freebet, versement en plusieurs fois...)

La meilleure offre en pari remboursé

Betclic Jusqu'à 100 € remboursés
Type de bonus : Freebet
Voir l'offre Plus d'infos

Remboursement progressif

Souvent adossé un autre type de prime, cette formule vise à fidéliser les nouveaux parieurs pendant plusieurs mois.

Comment ça marche ?

  • Vous vous inscrivez sur le site de pari.
  • Vous profitez éventuellement d'un premier bonus d'entrée (premier pari remboursé par exemple)
  • Pendant une durée variant de 30 à 150 jours selon le bookmaker, ce dernier vous reverse à la fin de chaque mois une fraction du montant misé durant la période écoulée.

Ses avantages :

  • Vous touchez des crédits sur une longue période, ce qui est plutôt avantageux pour les parieurs réguliers.

Ses éventuels inconvénients :

  • Le pourcentage qui détermine votre remboursement mensuel est souvent très faible (10% maximum).
  • Le plus souvent, ce cashback progressif ne fonctionne qu'avec des mises perdantes.
  • Comme dans le cas des formules précédentes, ce genre de promo se présente généralement sous la forme de bonus à rejouer plusieurs fois ou de freebets.

La meilleure offre de remboursement progressif :

Zebet 10% des mises remboursés pendant 2 mois (50 € max)
Type de bonus : Freebet
Voir l'offre Plus d'infos

Bonus sur premier dépôt

L'opérateur vous offre des crédits de jeu supplémentaires en fonction de la somme d'argent que vous avez versée lors de votre tout premier dépôt d'argent. Très répandue au début des années 2010, ce style de promotion se fait de plus en plus rare.

Comment ça marche ?

  • Vous ouvrez un compte joueur.
  • Vous réalisez un premier paiement.
  • L'opérateur vous accorde un bonus calculé à partir du montant déposé sur votre compte joueur. Par exemple, l'opérateur peut vous attribuer un bonus équivalent à 50% ou 100% du montant versé. Le montant maximum de la gratification est bien entendu limité à une valeur spécifiée sur le site.

Ses avantages :

  • Vous recevez une prime avant même de placer votre première pièce.
  • Contrairement à une offre liée uniquement au 1er pari, vous pouvez profiter du bonus avec plusieurs mises successives.

Ses limitations :

  • Des conditions d'encaissement toujours strictes : avec ce genre de prime, il ne faut pas espérer des bonus en cash. Ce sera toujours des freebets ou des crédits à rejouer avec une cote minimale.

La meilleure offre du marché du genre :

Joa 100% du 1er dépôt (200 € max)
Type de bonus : Freebet
Voir l'offre Plus d'infos

Le bonus à la validation du compte

Ce style de prime est complémentaire à l'une des formules de bonus précédentes. L'abondement est ajouté à votre solde de jeu une fois que vous avez terminé le processus obligatoire de validation de votre compte joueur (envoi des pièces justificatives et saisie du code de vérification). Par exemple, l'offre chez Netbet inclut en fait 5 € livrés après la confirmation du compte.

Notez bien qu'il est toujours impératif d'avoir effectué un premier paiement sur le site pour percevoir ce type de gratification.

Comment ça marche ?

  • Vous créez un compte joueur.
  • Vous réalisez un 1er dépôt d'argent.
  • Vous bénéficiez d'un premier bonus (1er pari remboursé par exemple).
  • Vous envoyez vos pièces justificatives à l'opérateur (pièce d'identité et relevé d'identité bancaire) et recevez ensuite un code d'activation par courrier.
  • Vous saisissez le code en question sur le site de pari.
  • Vous touchez le bonus.

Ses avantages :

  • Dans la plupart des cas, la somme attribuée est fixe, indépendamment du montant de votre premier dépôt ou pari. Il s'agit donc d'un avantage appréciable pour les joueurs peu fortunés.

Ses limites :

  • Les restrictions liées au type de bonus : le bookmaker vous récompensera toujours avec des freebets ou un bonus non encaissable.

Le meilleur bonus à la validation :

Netbet 5 € à l'activation
Type de bonus : Freebet
Voir l'offre Plus d'infos

Bonus sans dépôt

Voici le Graal recherché par tous les parieurs fauchés : un bonus accordé gratuitement après l'inscription, et qui n'exige aucun paiement préalable.

Ce genre de cadeau providentiel se fait plutôt rare sur le marché français et est parfois proposé de manière temporaire par certains sites de paris, à l'occasion d'une compétition prestigieuse par exemple.

Comment ça fonctionne ?

  • Vous ouvrez un compte joueur sur le site de paris sportifs.
  • Vous envoyez vos pièces justificatives à l'opérateur puis validez votre compte joueur.
  • Vous recevez le bonus et pouvez le miser immédiatement.

Ses avantages :

  • Vous engagez un premier pari gratuitement, sans sortir votre carte bancaire !
  • Si vous gagnez, vous pouvez récupérer l'argent sur votre compte en banque.

Ses inconvénients :

  • Une validation du compte obligatoire : le plus souvent, vous devez au préalable finaliser la vérification de votre compte joueur (envoi des pièces justificatives, saisi du code reçu par courrier).
  • Une gratification en freebet : quel que soit l'opérateur, cette faveur prend la forme d'un pari gratuit avec ses limites habituelles (non encaissable, mise déduite lorsqu'il est joué).

La meilleure offre sans dépôt :

Pasinobet 10 € sans dépôt
Type de bonus : Freebet
Voir l'offre Plus d'infos

Si vous êtes intéressés par ce type de promotion, regardez notre page dédiée aux bonus sans dépôt.

Des règles communes à toutes ces offres

Un point à bien mémoriser : hormis le cas exceptionnel du bonus sans dépôt, vous devez toujours approvisionner votre compte joueur en argent réel avant de pouvoir récolter un quelconque bonus à l'inscription.

D'autre part, la prime n'est généralement valable qu'une seule fois par foyer, adresse IP ou numéro de carte bancaire. Par exemple, si vous et votre conjointe (ou petit frère) créez un compte joueur sur le même site et depuis le même ordinateur, l'opérateur peut refuser d'accorder le bonus au second inscrit.

Enfin, de manière générale, n'oubliez pas que ces crédits gracieux sont généralement associés à des limites dans le temps. Lorsque vous vous inscrivez sur un site de pari en ligne, ne tardez donc pas pour faire votre 1er dépôt et votre 1er pari. Pensez également à envoyer rapidement vos pièces justificatives afin d'obtenir l'éventuel complément de bonus à la confirmation du compte.